Passer directement au contenu principal

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Gastronomie
TAK est un exemple de restaurant suédois servant une cuisine nordique avec une touche internationale. La Suède regorge de restaurants renommés, de bistrots de qualité, de cafés chaleureux et de bars innovants. La Suède est une destination idéale pour les voyageurs qui aiment les expériences culinaires pendant leurs vacances.
Crédit photo: Tina Stafrén/imagebank.sweden.se

Les Suédois et la cuisine : 10 choses à savoir !

La cuisine suédoise, c’est bien plus que de simples boulettes de viande et des bonbons en forme de poissons. Voici dix faits essentiels à savoir sur les traditions alimentaires suédoises :

Cuisine en plein air en Laponie suédoise.
Gurpi frit sur un Muurikka sur un feu ouvert servi avec champignons sauvages et une purée de pommes de terre. Le gurpi est cuisiné à partir de viande de renne hachée qui est ensuite salée et enveloppée dans la membrane de l'estomac du renne, puis fumée dans un Suovasguahte (hutte à fumée).
Photo: Carl-Johan Utsi

Oui la confiture d’airelles peut se marier avec du salé !

Tout comme le ketchup et la moutarde, la confiture d'airelles est largement utilisée en Suède pour accompagner toute une variété de plats, de boulettes de viande, de crêpes ou de boudin noir (blodpudding). Mais malgré sa douceur, elle reste rarement utilisée avec du pain.

Hareng mariné
Le hareng mariné est un mets suédois. Il existe de nombreuses façons de le mariner et de le parfumer. On le sert pour la plupart des fêtes traditionnelles : à Pâques, lors de la fête de la Saint-Jean ou encore à Noël.
Photo: Matilda Lindeblad/Johnér/imagebank.sweden.se

Les harengs au vinaigre : choix central pour les sandwichs !

Vous pouvez échanger des boulettes de viande pour des mini-saucisses ou choisir le saumon mariné plutôt que le fumé, mais votre assortiment ne serait pas complet sans les harengs marinés ! Ce poisson reste l’un des favoris de tout buffet typiquement suédois. La marinade permettait de conserver le poisson et de pouvoir le stocker. Elle peut facilement se marier avec de nombreuses saveurs : moutarde, oignon, ail ou encore aneth pour n’en citer que quelques-unes.

Pain croquant en train de cuire
Cuisson traditionnelle du pain croquant suédois. Le pain croustillant suédois est le plus souvent fabriqué à partir de farine de seigle avec des grains entiers. Au moins 85 % des ménages suédois ont du pain croustillant à la maison
Photo: Björn Tesch/imagebank.sweden.se

Knäckebröd – quelle est votre garniture préférée ?

A la place du pain et du beurre, vous trouverez souvent du pain croquant : les knäckebröd. Cela fait au moins 500 ans que les suédois en font. L’avantage des knäckebröd est qu’ils peuvent être stockés pendant au moins un an s’ils sont correctement conservés. Ils peuvent prendre différentes formes, épaisseurs et saveurs. Les Suédois leur consacrent des rayons entiers dans les magasins.

Sandwich à la crevette chez Heaven 23 à Göteborg
Le fameux sandwich à la crevette King Size de chez Heaven 23 à Göteborg.
Photo: Dino Soldin/ Göteborg & Co/ dinosoldin.com

Les sandwichs ouverts comme le sandwich à la crevette

Lorsque vous commandez un sandwich, ne soyez pas surpris qu’il ne contienne qu’une seule tranche de pain, il s’agit tout simplement d’un smörgås, un sandwich typiquement suédois. Ce concept de sandwich ouvert remonte au XVe siècle lorsque les Suédois utilisaient ces tranches de pain épaisses comme des assiettes. En Suède, le grand classique reste le sandwich à la crevette (räksmörgås ou räkmacka). Composé d’un mélange de tranches d’œufs durs, de laitue, de tomates et de concombres, vous trouverez souvent sur le haut du sandwich de la romsås crémeuse, une crème fraîche mélangée avec des brins d’aneth et des œufs d’ablette.

Pancakes au safran
Pancakes au safran (Saffranspannkaka) au Café S:t Clemens sur l'île de Gotland.
Photo: gotland.com

La soupe de pois et les pancakes

Beaucoup de familles suédoises font manger de la soupe de pois et des pancakes tous les jeudis à leur(s) enfant(s). Cette tradition a été remise au goût du jour par les forces armées suédoises depuis la Seconde Guerre mondiale. Alors que ses origines sont largement débattues, cette tradition est assez répandue aujourd’hui.

Le gâteau de la princesse
Le gâteau de la princesse est l'un des gâteaux les plus populaires de Suède depuis les années 1920. Il est fait de couches de gâteaux successives, de crème fouettée, de crème vanille et de pâte d'amande verte avec du sucre glacé sur le dessus.
Photo: Magnus Carlsson/imagebank.sweden.se

Prinsesstårta – un favori royal

Vous la reconnaîtrez vite, cette petite pâtisserie verte appelée « gâteau de la princesse » (de prinsesstårta), surmontée d'une rose en sucre rose vif, donne de la couleur à toutes les vitrines des boulangeries suédoises. Composée de couches de génoise bordées de confiture de framboise et de crème à la vanille avec une garniture lourde de crème fouettée venant surplomber le tout, cette petite merveille est recouverte d’une fine couche de pâte d'amande sucrée verte. Le « gâteau de la princesse » a fait ses débuts dans les années 1920 avec Jenny Åkerström, la professeure des filles du prince Carl Bernadotte, frère du roi Gustav V. Les princesses Margaretha, Marthe et Astrid ont tellement aimé ce gâteau, qu'elles sont à l'origine de son nom.

Brioches à la cannelle
Les Suédois font partie des plus grands consommateurs de café et sucreries au monde. En Suède, les brioches à la cannelle ont même un jour qui leur est dédié : le 4 octobre.
Photo: Lieselotte van der Meijs/imagebank.sweden.se

Les grandes dates pour déguster des pâtisseries typiquement suédoises

En Suède, les gens trouvent toujours de bonnes excuses pour déguster de bonnes pâtisseries tant et si bien que des dates spécifiques ont été désignées pour certaines d’entre elles. Voici quelques dates :

  • Le jour des brioches à la cannelle (Kanelbullens dag) est le 4 octobre.
  • Les semlor, de petits pains au lait fourrés à la crème et à la pâte d'amande sont mangés, entre autres, le « mardi gras » (mais on peut bien sûr en profiter dès la période post-Noël).
  • Les gaufres suédoises (våfflor) sont traditionnellement mangées le 25 mars et les gâteaux crémeux et mousseux décorés de chocolat et de pâte d’amande avec le portrait du roi Gustav II Adolf (en suédois « Gustav Adolfs-bakelse ») le 6 novembre en mémoire du monarque suédois tué le 25 mars 1632 pendant la bataille de Lützen.
Le hareng fermenté
Le hareng aigre - un hareng fermenté de la mer Baltique - est un aliment de base de la cuisine traditionnelle du nord de la Suède depuis le 16e siècle. Pour autant, tous les Suédois n'en mangent pas.
Photo: Lola Akinmade Åkerström/imagebank.sweden.se

Il y a quelque chose de bizarre avec le surströmming

Chaque culture a au moins une spécialité culinaire qui fait grincer des dents les habitants et les visiteurs. De fin août à début septembre, une tradition à l'odeur nauséabonde est organisée en Suède, en particulier dans la partie nord du pays. Cette odeur se dégage lorsqu’on ouvre des boîtes de harengs fermentés de la Baltique. Une tradition qui remonte au XIXe siècle. Cet événement a généralement lieu à l'extérieur des maisons en raison de l'odeur très forte et tenace, que beaucoup comparent à des œufs pourris ou à des eaux d'égout.

Fête des écrevisses
Evènement important dans le calendrier suédois, la ‘kräftskiva’ (fête des écrevisses), une fête annuelle sur le thème du fruit de mer avec de nombreux accompagnements, boissons et chansons joyeuses, est une véritable célébration de la fin de l'été chère au cœur des Suédois de tout âge.
Photo: Anna Hållams/imagebank.sweden.se

Les fous d’écrevisses

Chaque année au mois d’août, on célèbre en Suède la fête des écrevisses ! Pendant cette fête, les Suédois dégustent ces crustacés rouges à l’eau douce ou salée.

les rois des bonbons
Bonbons gélifiés, réglisse, bonbons durs et chocolat. Les Suédois font partie de l'élite mondiale pour ce qui est de manger des bonbons. Selon les statistiques, les Suédois consomment en moyenne 15 kilos de bonbons par an. Pâques représente le point culminant, un week-end au cours duquel un Suédois consomme en moyenne un kilo de bonbons.
Photo: Lieselotte van der Meijs/imagebank.sweden.se

Lördagsgodis (les bonbons du samedi)

En Suède, une famille comprenant deux adultes et deux enfants, mange en moyenne 1,2 kilos de bonbons par semaine – la plupart le samedi considéré comme le jour des bonbons.

D'après Sweden.se