Passer directement au contenu principal

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Proximité avec la nature
En Suède, vous n'êtes jamais loin de la nature. Même les plus grandes villes regorgent de parcs naturels et ne sont jamais éloignés de réserves naturelles ou de paysages ouverts.
Crédit photo: Simon Paulin/imagebank.sweden.se

Le droit de libre accès à la nature - Allemansrätten

Le droit de libre accès à la nature (Allemansrätten) permet à chacun de profiter de la beauté de notre pays. Vous pouvez ainsi explorer la nature suédoise en toute tranquillité en vous baladant librement dans l'archipel, la campagne suédoise, sur les îles sauvages … à condition bien sûr de respecter les mesures de sécurité et de ne pas déranger les autres.

La nature suédoise est vaste et variée depuis ses prairies fleuries, forêts profondes, cascades et archipels, en passant par ses montagnes et ses innombrables lacs. La liberté de se promener – ou « allemansrätten » – vous permet de faire des randonnées relaxantes, de longues balades à vélo ou de palpitants treks dans les montagnes. Les nageurs peuvent nager, les navigateurs peuvent naviguer et les cueilleurs de baies peuvent remplir leurs paniers. Vous pouvez même passer une nuit à la belle étoile si vous voulez planter votre tente. Ce système unique est propre à la Suède même s’il en existe à des degrés divers dans une poignée d'autres pays d'Europe du nord et centrale.

L'un des aspects les plus fascinants du droit de libre accès à la nature en Suède est le fait que tous les délicieux trésors que vous trouverez dans la nature sont gratuits et pour tout le monde. Les champignons, les myrtilles et les airelles prospèrent dans les forêts suédoises, et vous trouverez même des noix dans certaines régions. Vous pouvez les cueillir et les ramasser, tout comme les fleurs si elles ne sont pas protégées. Toutes les espèces d'orchidées sont par exemple protégées en Suède et vous ne pouvez pas les cueillir. Vous trouverez de plus amples informations sur les plantes et les fleurs protégées ici : quelles plantes sont protégées ?

Avant de partir panier à la main, veuillez noter que les cueillettes de baies, de fleurs, de champignons et de noix (et autres) ne sont pas autorisées dans les parcs nationaux et les réserves naturelles. Si vous avez le droit de cueillir des fleurs pour vous-même (sauf les espèces protégées) il est en revanche interdit de déterrer des plantes ou de cueillir des fleurs pour les vendre.

Nos amis à quatre pattes sont évidemment les bienvenus dans notre belle nature suédoise. Veuillez noter que les chiens ne peuvent en revanche pas être détachés et courir librement dans la campagne entre le 1er mars et le 20 août (qui correspond à la période d'éclosion et des naissances). Le reste de l'année, vous devez surveiller votre chien et le garder sous contrôle pour protéger la faune environnante.

Il existe d'autres règles à respecter, mais dans certains cas, les réglementations sont vagues en raison de leur ancienneté. La règle de base reste la suivante : « ne pas déranger les autres et ne rien détruire ». Une partie de ce principe, qui est basé sur le bon sens, est de ne pas jeter de déchets dans la nature. À moins que des poubelles ne soient mis à disposition et qu'il y ait des panneaux indiquant que le site est desservi par les éboueurs, veuillez ne laisser aucun détritus et tout remporter avec vous pour nous aider à préserver la merveilleuse nature suédoise.

Faites un plongeon ou un tour en bateau - le droit de libre accès à la nature s'applique également sur l'eau

La Suède est parsemée du nord au sud de lacs magnifiques et propres. Et puisque le droit de libre accès à la nature s'applique sur terre comme sur l’eau, vous êtes libre de vous baigner ou de naviguer presque n'importe où, y compris dans les spectaculaires archipels. Envie de passer une nuit ou deux sur un bateau ? Sentez-vous libre. Tout comme sur terre, il existe cependant des exceptions quant au droit de libre accès à la nature.

Voici quelques points à garder en tête avant de rejoindre les eaux suédoises :

  • Vous pouvez amarrer temporairement votre bateau ou vous baigner au large d'une jetée, à condition que celle-ci ne jouxte pas le terrain d'une maison.
  • Il est souvent interdit de se baigner et de naviguer dans les réserves ornithologiques et les réserves naturelles.
  • Les jet-skis ne sont autorisés que dans les canaux de navigation publics et les zones désignées pour cela.

Camper dans la nature sauvage suédoise

Envie de vous réveiller avec le chant des oiseaux en pleine nature ? Profitez du droit de libre accès à la nature et planter votre tente pour une nuit ou deux. Vous êtes libre de choisir votre emplacement à condition de ne pas déranger le propriétaire ni de détériorer la nature.

Pour réaliser des toilettes de fortune, trouvez un endroit loin de tout sentier ou camping et creusez un trou dans le sol. Assurez-vous avant de partir de ne laisser aucun papier derrière vous. Prenez l'habitude d'emporter des sacs en plastique et une petite pelle.

Quelques points à noter avant de planter votre tente :

  • Assurez-vous que le site en question ne se trouve pas à proximité de maisons, de terres agricoles ou d’un terrain de pâturage.
  • Les grands groupes doivent avoir l'autorisation du propriétaire.
  • Les tentes ne sont généralement pas autorisées sur les terrains de sport, les parcs nationaux ou les parcs des réserves naturelles - mais chaque commune a ses propres règles - et même ses exceptions. Vous trouverez de plus amples informations sur les panneaux d'affichage ou en vous rendant à l'office de tourisme sur place.
Forêt de hêtres
A l'automne, la forêt de hêtres est un lieu idéal pour la randonnée, la cueillette de champignons ou de baies. Grâce au droit de libre accès à la nature - Allemansrätten, tout le monde peut se promener dans la nature en toute liberté et profiter des forêts suédoises.
Photo: Gösta Reiland/imagebank.sweden.se