Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Suburban west coast
To many, the west coast of Sweden is primarily known for its vacation homes and busy summers. But of course many people also choose it as their permanent home. This suburban dream is located between the Swedish city of Gothenburg and Norway's capital Oslo.
Crédit photo: Per Pixel Petersson/imagebank.sweden.se

Le Fjällbacka d'Ingrid Bergman

La légende hollywoodienne et suédoise, Ingrid Bergman, aurait fêté ses 100 ans le 29 août 2015. La Suède de l’Ouest, et notamment le village Fjällbacka où l’actrice s’est rendue quasiment chaque été en famille entre 1958 et 1982, chérit le souvenir de cette icône moderne, femme libre et actrice audacieuse.

DANNHOLMEN, L'ÎLE D'INGRID BERGMAN

L'île de Dannholmen se trouve à l'extérieur de l'archipel de Fjällbacka, à l'ouest du village, et aux antipodes du glamour hollywoodien. Au printemps 1958, Ingrid Bergman l’a découverte pour la première fois grâce à son époux, le producteur de théâtre Lars Schmidt, qui l’avait achetée un an plus tôt. Elle en est littéralement tombée amoureuse. Leur maison est toujours là et à ce jour, la famille possède encore un petit cabanon vert sur l'île. Selon les dernières volontés de la comédienne, ses cendres ont été répandues sur la face nord de l'île de Dannholmen, lors d'une cérémonie très simple et touchante.

FJÄLLBACKA

Le village de pêcheur Fjällbacka avec ses maisons anciennes en bois rouge, ses ruelles pittoresques, son archipel et ses environs, se situe à 1h30 en voiture au nord de Göteborg. Cette destination nature d'exception, qui combine le charme du bord de mer, la gastronomie - entre coquillages et crustacés - et la découverte des îles en bateau, résume à elle-même l’esprit et l’art de vivre de la Côte ouest auxquels Ingrid Bergman était si attachée et qui la caractérisaient également.

Ingrid Bergman se rendait souvent à Fjällbacka. Selon Lasse Lundberg, un ami de la famille aujourd’hui guide à Fjällbacka, elle était très appréciée des habitants pour sa modestie, sa spontanéité, son naturel et son sens de la réalité. De son côté, Ingrid Bergman aimait le calme et la beauté de cette nature environnante, ainsi que la gentillesse des habitants de Fjällbacka respectueux de son intimité. Elle pouvait ainsi librement faire ses courses, déjeuner, dîner ou prendre un « fika » (pause-cafè à la suédoise) dans son salon de thé préféré, le Settterlinds, qui existe toujours, pour y déguster leur spécialité qui était sa douceur favorite: le «mandelberg» (meringue aux amandes).

A la mort d’Ingrid Bergman, Lars Schmidt a fait don d’un buste en bronze de son épouse au village de Fjällbacka. Il fut installé sur la place Ingrid Bergman, près du port au pied de Vetteberget et inauguré le 5 juin 1983 par les enfants de l’actrice.