Passer directement au contenu principal

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Skuleskogen national park
Skuleskogen national park is the 19th national park in Sweden and have one of the world highest coastline.
Crédit photo: Joakim Norenius

Trois parcs nationaux suédois mettant en scène la nature dans toute sa splendeur

Une île au parterre de fleurs non loin de Stockholm, une plage paradisiaque au milieu de la mer baltique et un site Patrimoine mondial de l’UNESCO avec d’impressionnantes vues côtières du nord, trois parcs nationaux qui illustrent la diversité des paysages de Suède.

Les 30 parcs nationaux suédois préservent le riche patrimoine naturel qui a contribué à façonner la culture du pays d’amour de la nature.

Ces trois parcs nationaux proposent tous des paysages sublimes, une vie sauvage unique et une nature immaculée, un contexte idéal pour des vacances inoubliables : 

Le Parc National Ängsö, un paradis floral sur l’archipel de Stockholm

La région côtière de Roslagen, dans la partie nord de l'archipel de Stockholm, est connue pour sa beauté naturelle et ses prairies de fleurs sauvages abondantes. L'un des meilleurs endroits pour assister à cette impressionnante exposition florale est le parc national d'Ängsö, une petite île à huit kilomètres de la côte. Au début du printemps, des anémones blanches des bois recouvrent le sol et une floraison massive d’orchis sureau se produit chaque année entre la mi-mai et la mi-juin. Au total, plus de 400 espèces de fleurs sauvages poussent dans les prairies fertiles et les pâturages boisés.

Ängsö était l'un des premiers parcs nationaux suédois, créé en 1909 pour aider à préserver les terres agricoles traditionnelles de la région. Les bois du parc national offrent un habitat accueillant à un large éventail d’espèces d’oiseaux, y compris les grands aigles marins qui nichent dans la forêt ancienne. Pour protéger ces habitants ailés, une grande partie du côté est de l'île est un sanctuaire d'oiseaux fermé au public entre début février et mi-août.

Il y a des sentiers pédestres à travers l’île et les endroits humides sont équipés de planches de bois pour faciliter la traversée. Pendant les mois secs d’été, on peut parcourir la plupart des sentiers en poussette ou en chaise roulante. On ne peut pas passer la nuit sur l’île, il y a néanmoins des équipements de barbecue, des points de repos et des toilettes dans le parc.

Des ferries affrétés par Waxholmsbolaget partent quotidiennement de Strömkajen à Stockholm au printemps et en été.

Ängsö national park
Ängsö National Park is situated in Stockholm’s archipelago in the middle of Roslagen. Photo: Visit Roslagen

Le Parc National Gotska Sandön, une escapade insulaire au milieu de la mer baltique.

Le parc national de Gotska Sandön fait davantage penser  à une île tropicale qu'à un îlot au milieu de la mer Baltique. L'eau est limpide et le sable est doux et fin, avec des plages s'étendant sur environ 30 kilomètres autour du bord de l'île. 

Gotska Sandön se caractérise par ses dunes de sable et sa dense forêt de pins verts, avec 60 km de sentiers de randonnée. Une colonie de phoques gris a élu domicile sur les plages du nord et les oiseaux migrateurs affluent vers l'île chaque printemps. En plus de la flore et de la faune impressionnante, le parc national offre également quelques sites culturels tels que le village restauré de Fyrbyn du XIXe siècle, ainsi qu'une propriété du 18e siècle et quatre phares. 

À Fyrbyn, vous trouverez le centre de visiteurs et le musée de Naturum. Vous pouvez même louer une des anciennes résidences de gardiens de phare pour la nuit. Il y a une zone de camping où vous pouvez planter votre propre tente ou en louer une. Ils ont également des chalets de deux à quatre chambres sur le site. 

Bien qu'elle soit l'île la plus isolée de la mer Baltique (située à 90 km de la côte sud-est de la Suède et à près de 40 km au nord de Gotland), Gotska Sandön est facilement accessible en ferry depuis Fårösund à Gotland ou Nynäshamn à Stockholm. Les ferries circulent régulièrement entre fin mai et début septembre.

1 / 3

Bredsand at Gotska Sandöns Nationalpark

Le parc national Gotska Sandön est une île solitaire faisant partie de la région de Gotland, au large de la côte est suédoise.

Photo: Mattias Vejlens

/ 3

Bredsand at Gotska Sandöns Nationalpark

Photo: Mattias Vejlens

Bredsand at Gotska Sandöns Nationalpark

Photo: Magnus Lepschi

Pine forest, Gotska Sandöns Nationalpark

Photo: Magnus Lepschi

Le Parc National Skuleskogen, un paysage à couper le souffle sur la pittoresque Haute Côte

Le parc national de Skuleskogen est situé sur le site du patrimoine mondial de l'UNESCO Höga Kusten (la haute côte). Le paysage spectaculaire de cette bande côtière, la plus haute du monde, a été façonné par le retrait des glaciers il y a près de 10 000 ans. Des falaises de granit rouge s'élèvent au-dessus du niveau de la mer, recouvertes d'une forêt ancienne dense, de lacs tranquilles et de formations géologiques uniques contribuent à l'attrait de cette destination populaire

Trente kilomètres de sentiers de randonnée serpentent à travers le parc, vous emmenant parfois au cœur de forêts de pins imposantes, puis à certains des points de vue les plus spectaculaires de la côte. Une attraction incontournable est Slåttsdalsskrevan, une étroite crevasse de 200 mètres de long avec des murs de granit de 30 mètres de haut s'étendant vers le haut de chaque côté. Le passage en granit est recouvert d’une exubérante mousse verte et de fougères, et à la sortie, vous serez récompensés par un point  de vue saisissant.

Le Camping et les barbecues sont autorisés dans les zones indiquées. Il y a beaucoup de solutions d’hébergement à Örnsköldsvik et d’autres villes avoisinantes.  

Le Parc National Skuleskogen est situé à 500 km au nord de Stockholm. La ville la plus proche est Örnsköldsvik, que l’on peut rejoindre en train depuis Stockholm, Sundsvall ou Umeå. De là, des bus circulent régulièrement vers les différentes entrées du parc. 

1 / 3

Skuleskogen national park

Skuleskogen est devenu un parc national au 19ème siècle, notamment grâce à la côte, nommée la "Haute côte", Höga Kusten.

Photo: Michael Engman

/ 3

Skuleskogen national park

Photo: Michael Engman

Skuleskogen national park

Photo: Fredrik Lewander

Skuleskogen

Photo: Gösta Reiland