Passer directement au contenu principal

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Fika de Noël
Un fika de Noël suédois se compose de lussekatter, une petite brioche au safran avec des raisins secs, servie avec du glögg, un genre de vin chaud épicé.
Crédit photo: Magnus Carlsson/imagebank.sweden.se

Brioches au safran alias lussekatter – recette

Les brioches au safran sont, comme les biscuits au gingembre, un délice traditionnel que les Suédois préparent à l’approche de Noël, pour l'Avent et la Sainte-Lucie. Cette petite brioche au safran, également appelée lussekatt (qui signifie “chat de Lucie”) est généralement façonnée en forme de lettre "s" pour ressembler à un chat blotti avec, pour décorer, des raisins secs pour les yeux du chat.

Recette :

Environ 35 brioches

Ingrédients:

Pour commencer, la pré-pâte:

50 g de levure fraîche

250 ml de lait entier à température ambiante

100 g de sucre en poudre

350 g de farine de blé

Ensuite, la pâte réelle :

250 ml de lait entier à température ambiante

150 g de sucre en poudre

200 g de beurre coupé en morceaux

10 g de sel

750 g de farine de blé

1 œuf

1- 1,5 g de safran

Méthode :

Commencer avec la pré-pâte. Dissoudre la levure dans le lait, à la main ou au robot. Ajouter le sucre et la farine et pétrir le tout pour obtenir une pâte élastique. Il faut compter environ 5 minutes au robot pâtissier ou 10 minutes à la main. Couvrir la pâte et la laisser lever à température ambiante pendant environ 30 minutes jusqu'à ce qu'elle double de volume.

Faire fondre 2 cuillères à soupe de beurre et ajouter le safran. Faire revenir le safran dans le beurre chaud pendant environ une minute (cela intensifie et améliore le goût du safran). Laisser refroidir un court instant puis ajouter ceci à la pré-pâte avec le reste des ingrédients. Bien pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle soit d'un beau jaune et élastique.

Cela prend environ 15 minutes à la main ou 10 minutes au robot pâtissier. Ne trichez pas là-dessus car l'idéal est d'obtenir une pâte avec beaucoup de gluten et qui soit bien élastique. Sur un plan de travail fariné, diviser la pâte en petits morceaux d'environ 70 grammes chacun. Les façonner (rouler) en forme de pâtons ronds et lisses puis les placer délicatement sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Il faut s'assurer de laisser un peu d'espace entre les morceaux car ils vont gonfler jusqu’à doubler de volume. Couvrir les morceaux de pâte jusqu’à ce qu’ils atteignent environ le double de leur taille.

Rouler les « pâte-cigares » en ficelles plus fines sur une surface propre (sans farine) puis façonner ces fines ficelles en « lussekatter » en enroulant les extrémités dans des directions opposées, l'une vers la gauche et l'autre vers la droite. (Le résultat final devrait ressembler au chiffre 8). Placer 1 à 2 raisins secs au centre de chaque « spirale ». Déposer délicatement les brioches sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser reposer les petites brioches dans un endroit frais (par exemple dans une cave fraîche ou au réfrigérateur) pendant environ 4 à 5 heures. Rapporter ensuite les plaques à température ambiante et les laisser reposer jusqu'à ce que les petites brioches soient aérées et environ deux fois plus grosses. Cuire au four sur la grille du milieu à 220 °C jusqu'à ce que les morceaux commencent à prendre une couleur légèrement dorée. Retirer du four et badigeonner immédiatement les morceaux avec un œuf légèrement battu pour les rendre brillants. Laisser refroidir les petites brioches. Congeler celles qui ne sont pas consommées le jour-même.

Recette de Lisa Lemke

Article en partenariat avec

EU and Swedish Board of Agriculture