Passer directement au contenu principal

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir des fonctionnalités additionnelles. Vous pouvez à tout moment changer vos paramètres liés aux cookies. Voir notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Sur la route vers le Nord de la Suède
Partez à l'aventure en vanlife et explorez les montagnes, les forêts et les lacs de la Laponie suédoise.
Crédit photo: Michael Jönsson/Visit Sweden

Vanlife en Suède – le guide pratique

Tenté(e) par la vanlife ? Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à profiter au mieux de votre aventure en van en Suède.

La Vanlife est une expérience merveilleuse pour tous ceux qui aiment être à deux pas de la nature et qui veulent pouvoir explorer quand bon leur semble de nouveaux endroits.

Pour autant, il y a quelques éléments à prendre en compte avant de se lancer seul dans une expédition vanlife, d'autant plus si vous n’êtes pas un campeur ou un randonneur aguerri.

Lorsque vous voyagez seul, les contraintes d’espaces du camping-car laissent peu de place à l’excès. Et si vous êtes plusieurs à voyager, vous devrez probablement laisser de côté votre égo, votre vie privée et l'espoir d’un silence total lorsque vous essayerez de dormir à l’arrière.

Ce ne sera probablement pas votre partenaire en train de ronfler à côté de vous qui vous dérangera quand vous laisserez tomber votre tête sur l’oreiller après une longue journée de randonnée. Dans le calme plat de cet endroit où personne ne s’est aventuré depuis un bon moment, vous capterez peut-être la moindre brise ou le bruit d’une branche d'arbre qui se rompt. Ces petits bruits, certes naturels, peuvent vous paraître pour le moment quelque peu inconnus mais, ne vous en faites pas, vous vous y habituerez très vite ! Et vous verrez, vous dormirez finalement mieux et vous vous réveillerez de surcroît tout détendu.

Au-delà d’une expérience qui captivera vos sens, voici quelques conseils pratiques pour profiter au maximum de votre aventure vanlife :

  1. L’eau pour le van
    En premier lieu, vous devez avoir accès à de l’eau potable. Il est donc important de transporter suffisamment d'eau à bord du véhicule afin de pouvoir tenir jusqu’au prochain point de stationnement où vous pourrez de nouveau remplir votre réservoir. C’est peut-être un exercice délicat dans certains pays mais en Suède, l’eau du robinet est de très bonne qualité et parfaitement potable.
  2. L’électricité
    La batterie de votre véhicule est limitée : elle ne vous permettra généralement pas de chauffer l’habitacle toute la nuit et de pouvoir redémarrer le van le lendemain matin. La plupart des gens résolvent ce dilemme en utilisant des panneaux solaires mais il existe également des générateurs de secours et autres types de générateurs.
  3. La chaleur
    Le troisième défi de la vanlife est de rester au sec et au chaud. C'est encore plus vrai lorsque la douceur de l’été suédois laisse place à une fraîcheur automnale saisissante et que l’intérieur des parois et des portes du van n'isolent pas complètement. Alors si vous ne souhaitez avoir la sensation de dormir dans un igloo, nous vous recommandons de vous équiper d’un système de radiateur ou ventilateur à air chaud dimensionné pour votre van.
  4. La nourriture
    Nous vous recommandons aussi de toujours prendre quelques plats sans cuisson. Quelques boîtes de conserve pourraient bien vous permettre de rester zen et de bonne humeur si votre réchaud encastrable ou portable venait à tomber en panne ou si vous tombiez tout simplement en panne de gaz. Mais n’oubliez pas l’ouvre-boîte !
  5. Les toilettes
    Il faut bien trouver une solution à ce besoin naturel. Dans la plupart des pays européens, vous pouvez vous arrêter dans des campings, des stations-service et des restaurants le long des routes de campagne. Mais si votre van n'est pas équipé de toilettes, il est préférable d'apporter une pelle et autres outils nécessaires afin de laisser l’endroit propre pour les personnes qui pourraient venir ici après vous.

Au-delà de ces éléments de première nécessité, en voici quelques autres pour améliorer votre confort et votre expérience en van :

  • Prenez une tente extra : cela pourrait s'avérer utile si vous arrivez en bout de route et que vous voulez vous aventurer dans des endroits innaccessibles en van.
  • Une batterie externe pour charger votre téléphone en cas d’urgence si vos appareils électroniques ne fonctionnent plus.
  • Un peu d'encens ou de sel odorant lorsque l'odeur à l’intérieur du van commencera à être sérieusement affectée par les vêtements mouillés.
  • Une lampe de poche supplémentaire ou une petite lampe de lecture pour les soirs où vous n’arriverez pas à dormir à cause du silence de la nuit.
  • Des chauffe-mains sans flamme à placer dans votre sac de couchage ou à envelopper sous votre couette pour être bien au chaud après une journée venteuse en canoë ou une randonnée dans les montagnes.

Pensez aussi aux types d’activités que vous voulez faire, la période de l’année pendant laquelle vous voyagerez et si la région que vous traverserez impose des régulations particulières qui pourraient vous limiter en termes d’accès. Tout cela, afin de non pas subir mais apprécier votre aventure en vanlife !

1 / 2

Réveillez-vous avec une vue à couper le souffle !

Lors de votre aventure en vanlife, prenez une tente avec vous si vous souhaitez explorer des lieux inaccessibles en van.

Photo: Lucas Günther/imagebank.sweden.se

/ 2

Réveillez-vous avec une vue à couper le souffle !

Photo: Lucas Günther/imagebank.sweden.se

Camping en Suède

Photo: Clive Tompsett/imagebank.sweden.se

Où se garer ? les meilleurs emplacements où camper avec votre van

L'idée de pouvoir aller n'importe où, de pouvoir s’immerger librement dans la nature et visiter des endroits que personne d‘autre n’a encore vus fait souvent rêver les vanlifers novices. Pour autant, la plupart des pays ont des règles et des restrictions spécifiques sur les endroits où camper et conduire.

En Suède, le droit de libre accès à la nature (« Allemansrätten » en suédois) implique une interprétation libérale de l’accès à la nature. Pour autant, même en Suède, nous avons des règles sur comment, où et quand garer son van pour la nuit.

Si vous souhaitez garer votre van sur un terrain de camping et avoir ainsi accès à tous les services sur place, notez que la Suède compte 14 campings cinq étoiles répartis à travers le pays. Vous souhaiteriez découvrir une pépite à proximité d’une microbrasserie ou d’un café ? Acamp, une platerforme et communauté nordique, rassemble toute une gamme de recommandations locales et souvent durables. Il existe de nomnbreuses platerformes si vous êtes en recherche d’inspiration sur les endroits à voir et les conditions d’accès. Pour trouver des lieux autorisés où garer votre van la nuit, vous pouvez consulter les sites suédois suivants en utilisant l'outil Google Translate :

En suédois, le mot désignant les emplacements autorisés se dit “ställplats”.

Acheter ou louer le meilleur véhicule pour votre vanlife

Si vous ne prévoyez pas de rester dans un pays en particulier ni d’entamer un long périple, vous n’envisagerez sans doute pas d’acheter un van. Vous pouvez donc facilement prendre le train pour la Suède et commencer votre aventure vanlife une fois dans le pays. Les possibilités de locations sont nombreuses et si vous vous organisez suffisamment à l’avance, il existe aussi des sous-locations de vans hors du commun pour votre voyage.

Certains sont davantage intéressés par le confort qu’offrent les vans plus grands : des toilettes, des panneaux solaires intégrés, des murs extensibles, des barbecues intégrés et des luminaires clignotants. D’autres vanlifers sont plus tentés par l'"aventure en mode hippie" où l’option principale du van est la couchette.

Quelques exemples de fournisseurs : Småland CampersSkandiTripMotorhome Bookers ou encore Touring Cars.

Lors de la prise en charge de votre van de location, pensez à bien vérifier les points suivants :

  • Y a-t-il des pneus de rechange disponibles et supporteront-ils le poids supplémentaire d'un van converti ?
  • Le véhicule est-il plein et a-t-il de l'eau à bord ? Et après combien de kilomètres faudra-t-il remplir le réservoir ?
  • Qu’est-ce que la batterie de la voiture vous permet de faire avant d'être à plat ?
  • Le concessionnaire/l'agence de location a-t-il un numéro de service que vous pouvez appeler si jamais le véhicule tombe en panne dans un endroit éloigné ou isolé ?
  • Comment fonctionnent les différentes serrures du véhicule et comment ouvrir les portes de l'intérieur ? (Ouvrir accidentellement une porte avec le bout du pied au beau milieu de la nuit peut s’avérer épique.)

Avoir une longueur d'avance est bien souvent difficile mais néanmoins nécessaire lorsque l'on choisit la vanlife.

1 / 2

De l'eau potable dans la nature

Eau propre et potable provenant directement d'un ruisseau à Vindelfjällen. En Suède, le backpacking et la randonnée dans les montagnes scandinaves riment avec des vues spectaculaires et de l'eau fraîche suffisamment propre pour être bue directement à la source.

Photo: Moa Karlberg/imagebank.sweden.se

/ 2

De l'eau potable dans la nature

Photo: Moa Karlberg/imagebank.sweden.se

Trouvez votre emplacement parfait

Photo: Alexander Hall

Où trouver de l'eau et du gaz pour cuisiner dans votre van

Dans certains pays, l'accès à l'eau douce est limité. En Suède, vous constaterez que la plupart des stations-service, des campings et certains arrêts de bord de route proposent l’accès public à l'eau potable. On vous demandera parfois un petit supplément.

Les besoins en eau dépendent principalement du nombre de passagers, de votre consommation d’eau pour votre hygiène personnelle et si vous comptez ou non parcourir de longues distances dans des lieux où l'accès à l'eau peut être limité.

La plupart des stations-service vendent des bouteilles de gaz pleines ou proposent la possibilité de remplir les vôtres. Avant de voyager, renseignez-vous pour savoir si l'approvisionnement en gaz de votre van provient d'un fabricant compatible avec la norme suédoise.

Le coût de la vanlife

Le coût dépend beaucoup du confort que vous souhaitez avoir et si vous voyagez avec votre propre véhicule ou avec un véhicule de location. A l’été 2021, les prix des vans ont grimpé en flèche du fait de la forte demande. Si vous souhaitez louer un van en Suède, il faut compter au moins 1 000 € par semaine, selon l’équipement et les options choisies.

Vous pouvez trouver des alternatives moins chères sur les plateformes où les loueurs privés proposent leurs véhicules. En Suède, il existe par exemple l’application Go More ou des sites internet comme Hygglo. Vous pouvez également faire de bonnes affaires via les groupes Facebook de vanlife. Comme pour tout achat privé, assurez-vous que la personne qui vous propose la location soit digne de confiance. Demandez des photos supplémentaires, des recommandations d'autres voyageurs et un paiement avec “tiers de confiance” qui comprend le dépôt d’une caution remboursable si la location ne répond pas à vos attentes.

Cela revient au prix de la location d'un chalet ou d'une petite maison en Suède pour la même période.

Le coût peut augmenter en fonction de ce que vous prévoyez de faire pour profiter pleinement de votre expérience vanlife : ajout de tentes supplémentaires, d'équipements pour l'escalade, le canoë, la pêche ou simplement pour une randonnée un peu plus longue.

Une fois sur la route, vous devrez prendre en compte les frais de carburant, le coût du gaz pour cuisiner ainsi que les frais de stationnement et de camping.

Outre les dispositions d'urgence mentionnées ci-dessus, le prix de la nourriture peut varier, mais si vous faites vos courses dans les grands supermarchés et en dehors des grandes villes, vous constaterez par vous-mêmes que votre budget courses diminuera fortement.

Fatigué de ces détails pratiques ? La partie amusante peut à présent commencer ! Trouvez l'inspiration pour votre séjour, commencez à planifier votre voyage et embarquez pour un voyage à travers la Suède qui pourrait bien être la plus belle aventure de votre vie.