Visit Sweden

Le site officiel du tourisme et du voyage en Suède

Sandhamn in the archipelago of Stockholm
Crédit photo: Anna Hållams

Aperçu

La vie insulaire

A l'arrivée de l'automne, les visiteurs saisonniers quittent l'archipel de Stockholm et la vie reprend son cours pour les personnes qui y vivent en permanence. Les îles abritent des milliers de personnes tout au long de l'année. Elles disposent d’écoles et de services et offrent un style de vie unique.

Par un matin venteux de la fin du mois d’août, la marina de Sandhamn est presque vide. Le contraste avec l’ambiance qui régnait ici même il y a un mois à peine est frappant. Les voiliers aux drapeaux finlandais, allemands, suédois et de bien d'autres nationalités se bousculaient pour trouver de la place sur le quai, et le chemin de sable longeant le port, bordé de vieilles maisons en bois aux couleurs vives, était rempli de visiteurs en quête de magasins et de restaurants. 

À l'approche de l'automne, les visiteurs sont partis et la vie sur cette île de l'archipel de Stockholm a pris un rythme différent. Les seules personnes qui profitent de l’air frais ce vendredi matin ensoleillé sont les résidents permanents qui traversent l'île en scooter, qui travaillent dans les chambres d'hôtes ou qui préparent le déjeuner du jour dans les restaurants. Trois petits se promènent dans la marina avec leur professeur. Il s’agit des trois seuls enfants de cet âge qui vivent actuellement sur l'île.

Bien que l'archipel soit l'une des attractions touristiques les plus appréciées de Stockholm, il abrite également de nombreux habitants. Le Conseil d'administration du pays estime qu'environ 4 000 personnes vivent sur les principales îles, la plupart sur Blidö, Yxlan, Ljusterö, Möja, Runmarö, Ornö, Utö et Sandhamn.

Les deux saisons

L'archipel de Stockholm se compose d'environ 30 000 îles. Environ 200 d’entre elles sont peuplées. Même si la distance qui sépare la capitale de ces îles est relativement courte, le mode de vie est lui à des millions de kilomètres de l'effervescence de la ville. Pour les gens qui vivent ici, la vie est rythmée par deux saisons : l'été et le reste de l'année.

L'été est une période bouillonnante, avec l'arrivée de milliers de touristes et de résidents estivaux. Bien que ce soit certainement la saison la plus propice pour profiter de la nature environnante, de la natation, de la voile et du canoé pour la pêche et la cueillette dans les bois, de nombreux résidents permanents apprécient autant l'automne et l'hiver. De septembre à avril, il n'y a pas grand-chose à faire, en dehors des concerts, des musées, du shopping dans la rue principale ou des restaurants étoilés Michelin. Et c’est tout l’intérêt. Hors saison, l’archipel offre une tranquillité rare, une beauté naturelle et le luxe de l'avoir pour soi tout seul. Il suffit simplement d'en profiter.

Archipelago island, StockholmStockholm's archipelago consists of approximately 30 000 islands, of which 200 are populated. Crédit photo: Anna Hållams

Une organisation bien huilée

Aussi idyllique qu’elle puisse sembler, la vie quotidienne dans l'archipel implique quelques ajustements. Tous les transports, par exemple, doivent se faire par bateau ou par ferry, et se rendre d'une île à l'autre ou sur le continent nécessite du temps et de l’organisation.

Les autorités de Stockholm considèrent cependant l'archipel comme une partie importante de la région et s'efforcent de rendre la vie des locaux aussi fonctionnelle que possible. Les îles principales sont desservies par des ferries toute l'année et offrent des services de base tels que des épiceries, des pharmacies, des médecins, des bureaux de poste et une filiale de Systembolaget – qui détient le monopole suédois des ventes d'alcool. Il y a même un bateau-bibliothèque, qui visite les îles une fois au printemps et une fois à l'automne, prenant les commandes de livres à l'avance.

Les plus grandes îles ont aussi des garderies et des écoles. Étudier dans une école insulaire est une expérience spéciale, notamment parce que beaucoup de ces écoles sont très petites. Souvent, une école entière ne compte que 20 à 30 élèves, soit la taille d'une classe sur le continent. Parfois, l'enseignement traditionnel est associé à des cours en ligne. L'enseignement à distance est considéré comme l'avenir de ces petites communautés, car il leur permet de recevoir une éducation de qualité et de pouvoir rester sur les îles.

Certaines personnes font la navette pour travailler à Stockholm, tandis que d'autres travaillent sur les îles. Le secteur du tourisme est un gros employeur, mais il est tout aussi courant de diriger sa propre entreprise. Les habitants des îles ont des professions allant des commerçants aux restaurateurs, en passant par les chauffeurs de bateaux-taxis, les électriciens, les enseignants, les agriculteurs, les artistes, les apiculteurs et bien d'autres. Il n'est pas rare non plus d'avoir deux emplois, par exemple diriger un gîte touristique l'été et conseiller une entreprise sur le continent l'hiver.

Cela peut sembler un peu compliqué, mais pour les personnes qui choisissent de vivre ici, c'est un mode de vie indépendant, proche de la nature, qu'ils n’abandonneraient pour rien au monde. Visiter Sandhamn à la fin de l'été pourrait bien vous donner envie de vous y installer.